Vendredi 22 mars 2019 - 23h51

Putain, il doivent manquer d'air au Brésil, c'est pas possible autrement!
En même temps ça peut se comprendre. En tous cas, ça fait 8 jours qu'ici, aux Canaries, ça souffle à ne pas sortir en jupe sans culotte. Enfin faut voir... 8 jours que l'on reçoit entre 20 et 35 noeuds dans le nez, venant du nord-est direction la baie de tous les anges. C'est comme en provence, ça tape un peu sur le système nerveux.
Mon voisin commence à être dans la confidence, c'est pas le genre ici. Entre sa petite Gaia, enfant de 3 ans qui grandit sur un bateau, et son incapacité que j'imagine congénitale mais je peux me tromper à décider quoi que ce soit, il tente entre 2 rafales de réparer un hublot qu'il a déjà réparé 10 fois sans succès. Sa douce, Julie, le regarde faire sans compassion ni impatience. Ils ont trouvé un mode de vie qui peut avoir sa logique. Un jour, ça partira sans doute en couille mais pas plus qu'ailleurs finalement.
Enfin bref, ce vent qu'on attend toujours quand il fait défaut, me scie un peu les ronds je dois l'admettre. Du coup, impossible de sortir le bateau au risque de finir en vrac moi et la grue. Et puis ici c'est pas Waterworld. C'est pas Kevin Costner qui règle la manoeuvre. C'est Rafael! Il pourrait être sympa finalement, s'il n'en avait pas royalement rien à foutre. Il se trouve que Rafael, chef du port, est aussi mon voisin de ponton. Enfin il vient tous les jours sur le bateau d'à coté. Pas certain que ce 38 pieds voit un jour le bout de la digue mais peu importe. Et donc Rafael me décroche 5 mots en fin de journée pour me dire que par ce temps, le travel lift ne fonctionne pas et que demain c'est samedi. Donc, j'ai peut-être une chance de sortir le bateau lundi. Ou mardi. En tous cas avant le 15 août...
Bien. On verra lundi. Je vais essayer de faire le tour de l'île en vélo ce week-end. Ou sur les mains, pourquoi pas? En fait je réalise que mon truc n'est pas de m'enterrer dans une marina à boire des bières jusqu'à ce que mort s'en suive. D'abord parce que je connais plus éfficace que la Dorada à 4,5°, et ensuite et surtout parce que j'ai autre chose à faire.
2 days...

1 commentaire

Le 02 avril 2019 vers 19h30 - Tristan a dit :

La bénédiction de l'observateur sera toujours de s offrir cette reflexion avant de croiser son regard dans une flaque de pisse en faisant la manche pour une stella de plus :) continue d' écrire, et à ceux qui diront que ça ne casse pas 3 pattes a un canard, je leur répondrait que déjà deux c'est bien suffisant

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot vuwpr ?