Mardi 26 mars 2019 - 21h32

Cordon bleu.
Le cordon bleu, je ne connaissais pas, c'est un truc tel que seul l'homme moderne a pu l'inventer.
Nous commençons à être assez potes avec mes voisins de pontons. Pour diverses raisons pas forcément toutes respectables mais bon. Raphael est un bon gars. La quarantaine je pense, il a donné corps à ses rêves et tenu compte de son inadaptation au monde économique libéral. Donc ça fait 5 ans qu'il vit sur son vieux bateau. Julie, sa douce, est plus jeune. Je dirais de l'âge statistiquement le plus répendu pour être la mamn de sa petite de 3 ans , Gaia. Et depuis 2-3 semaines que nous vivons en voisins, nous avons tissé quelques liens que nos vies comparables rendent assez évidents. Ils suivent avec un peu d'intérêt mes turbulentes aventures avec les responsables de la marina qui, pour être tout à fait charmants, n'en sont pas moins complètement indifférents à mes "problèmes" de safran.
Aujourd'hui, j'ai eu une discussion avec Raphael à propos de nos vies, de la vie en général, et de la vie en France en particulier. Concert de désappointements! nous chantions en harmonie et en canon notre dégout d'un monde dont la logique nous effaie. Il m'a proposé d'essayer son paddle, ce que je ferai peut-être demain. "Bref, c'était la détente" comme le dit si bien mon médecin préféré.
Et puis ce soir, j'étais tranquillement installé dans le carré à siroter une Duvel en mangeant du poulpe et je venais de mettre "history of violence" de Cronenberg quand j'entend frapper sur la coque. C'est comme ça qu'on fait pour signaler sa présence sur un bateau. Je sors et je tombe sur le gentil Raphael qui me dit un peu géné qu'ils ont un "cordon bleu" en trop et que si ça me dit, il me l'apporte illoco. Mes souvenirs de ce genre de produit étant tellement lointains que j'accepte, un peu déconcerté. Et puis, quand bien même j'aurais su ce qui m'attendais, je ne pouvais pas lui dire "non, va chier avec ta merde"...
Tout ça pour dire que si vous avez des enfants ou si vous projetez d'en avoir, oubliez à tout jamais ces 2 mots. Cordon bleu. C'est un truc à n'y pas croire. En l'ingurgitant, j'étais partagé entre des spasmes de rire et de dégout. Mais finalement, ce qui compte dans tout ça, c'est ce geste qui pour être tout à fait maladroit et peut-être criminel, n'en est pas moins une preuve que nous ne sommes pas définitivement de sombres merdes.
A moins ? A moins qu'il ait conscience de ce qu'il a fait...


Aux Canaries, un problème, une solution

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot qhyl ?