Mardi 15 octobre 2019 - 20h35

Jean-Michel Apeuprès est mort
Me voilà de retour à San Miguel sur Tenerife.
120 milles en 20h, douche toutes les 10 mn comprise.
Les Canaries, c’est comme ça. Entre les îles, l’effet venturi se régale. 25 nœuds en permanence et les vagues et la houle qui jouent au billard à 25 bandes. Résultat, le bateau se fait rincer par des déferlantes venues de nullepart et il se la joue titubante. Autant dire que c’est pas le moment de jouer au mikado. Mais décidément, j’aime bien ! En plus ce coup-ci je n’ai rien cassé.
Arrivée à San Miguel aux aurores, pas de quoi donner des sueurs froides aux agents du port qui sont aussi détendus qu’un Semmour à Nuremberg. (à l’aller comme au retour).
Je suis venu là pour retrouver mes amis de ponton, Julie, Rapahël et la petite Gaia qui a l’age de Loup. Ça fait plaisir de se retrouver. Et puis aussi pour équiper Lullaby d’un panneau solaire si c’est possible. Moyennant la modique somme de… (ça va il me reste un bras. Le droit en plus, c’est toujours ça), je me retrouve propriétaire d’un panneau 260w, d’un régulateur de charge mppt (?) et de 3km de cable pour relier tout ça. La-dessus, je décide d’aller déjeuner en me disant qu’à chaque jour suffit sa peine et qu’avec mes 3h de sommeil la nuit dernière, je vais peut-etre me poser et réfléchir un petit peu.
Et puis non ! Je réfléchis un bon coup, j’écoute Tristan qui de sa petite voie de Thor me donne quelques indications sur la marche à suivre et me voilà parti ! Et là, miracle ! Je fais les choses comme il faut, je prends mon temps pour fabriquer quelques pièces nécessaires à l’adaptation du système et 3h plus tard, j’ai fini ! j’ai vraiment fini ! Ça marche, c’est beau comme une vielle bagnole qui démarre au 1/4. J’ai même une application super cool comme pour un iphone super cool qui me permet de visualiser en temps réel les performances du système. Bon entre-temps, les nuages sont arrivés, il est 18h, tout ça, tout ça… et donc mon iphone m’annonce fièrement que le magique panneau, fabriqué au bengladesh par des enfants dont l’espérance de vie est plus faible que celle d’un pompier de Tchernobyl… produit vaillemment 18w !
Peu importe ! Ce qui compte c’est que je sois fier du travail accompli. Rien qui dépasse !
Bon évidemment, j’en sais qui vont penser que je n’étais pas obligé de poser le panneau au seul endroit à peu près toujours à l’ombre sur le bateau. Sauf les toillettes mais ça rentrait pas. Je dirais à ces esprits grincheux : « tout doux ! ». Pensez aux pompiers, pensez aux enfants ! Et puis merde, j’ai bien travaillé ! D’ailleurs, je vais me servir un petit rhum-citron-rhum que j’ai bien mérité.
J’ai une pensée émue pour mon amie Fred : Jean-Michel Apeuprès est mort.


Le Teide derrière Gran Canaria, ça me rappelle quelque-chose, mais quoi?


C'est beau tous ces carrés

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot thnyp ?